Le Bulletin de Gecko


Voir aussi : Liste des Bulletins



Bulletin N°22 - Novembre 2015



JARDINAGE


les conseils...













 

Potager

Semis en pleine terre : pois, fève (la culture de la fève est une des plus faciles, à tester si vous débutez !)

Plantation : ail, chou pommé, échalote, laitue d’hiver.

Apportez du compost bien mûr sur les parcelles nues (3kg/m2)

Compostez les feuilles des arbres

Multipliez l’oseille, en coupant en plusieurs morceaux une vielle touffe

Couvrez la base des artichauts avec de la terre et un épais paillis tant que le sol est encore chaud.

Taillez les cassissiers, les groseilliers

Cueillez les kiwis après la chute des feuilles.

Rentrez les courges

Nettoyez les nichoirs et déplacez ceux qui n’ont pas été utilisés

 

Jardin ornemental

La chute des feuilles annonce le repos végétatif

Continuez à désherber et composter feuilles mortes. Pour le compost vous pouvez utiliser un « cerclage » en grillage.

A partir du 25 novembre ce sera l’époque idéale pour planter les arbustes et arbres caducs à racines nues. Vous pouvez dès à présent préparer les trous de plantations, car la terre est meuble et le froid n’est pas installé.

Griffez la terre au pied des arbustes et apportez un compost décomposé et un engrais complet.

Au pied des fruitiers, bambous et plantes gourmandes, apportez terreau et engrais organique.

Assurez vous que les rhizomes des bambous ne passent pas par-dessus les limites anti-rhizome, si c’est le cas coupez-les.

Pratiquez éventuellement la dernière tonte des pelouses, une aération s’il est très piétiné et un terreautage pour le zoysia.

Les rosiers :

Plantez les rosiers à racines nues dans une terre bien travaillée en veillant à ne pas plier les racines. N'ajoutez pas de fumier frais au trou de plantation pour éviter "la maladie du blanc des racines ».

Pour les rosiers déjà installés, apportez terreau et fertilisez Après avoir ôté feuilles et débris végétaux au pied, mélangez à la terre du compost bien décomposé ou un engrais complet.

Taillez les roses fanées des rosiers remontants.

Supprimez complètement les vieux rameaux qui ne fleurissent plus. En coupant près du point de greffe, vous favorisez l'émission de nouveaux bourgeons en bas de la souche, et donc le renouvellement de l'arbuste.

Pensez au voile d’hivernage pour les agrumes

La pluviométrie à Assas du mois d’octobre : 120 mm



ZOOM sur les floraisons


Sélection d'arbustes et vivaces.














 

Jaune puis rose – Rosa chinensis mutabilis – septembre à décembre & avril à juin

Feuilles semi-persistantes vert brillant, jeunes pousses pourpres. Végétation vigoureuse, port en boule massive. Fleurs simples légèrement parfumées, s'ouvrant jaune chamois et virant au rose cuivré avant de faner rose foncé. La floraison est abondante d'avril à juin, et remonte sporadiquement de septembre à décembre.

Exposition : soleil ou mi-ombre

Rusticité (- 12 à - 15 C°) – hauteur et largeur 2 à 3 m (parfois +)



Bleu violet – Lavandula dentata « Adrar M’Korn » – octobre à juin

Petites feuilles persistantes grises, glutineuses, à bords crénelés, dégageant un arome intense. Végétation dense formant une boule régulière. En cas de sécheresse intense, les feuilles printanières sont remplacées en été par de toutes petites feuilles serrées le long des tiges. Abondantes fleurs parfumées bleu-violet clair, de février à juin et de septembre à novembre (floraison ininterrompue d'octobre à juin en climat doux).

Exposition : soleil

Rusticité (-6 à -8 °C) Variété légèrement plus rustique, sélectionné vers 2000 m d'altitude dans l'Anti-Atlas. – hauteur et largeur 60 à 80 cm.

 


Rose vif – Erica manipuliflora anthura – automne

Petites feuilles persistantes linéaires vert foncé. Variété très ornementale se caractérisant par ses fleurs rose vif, rassemblées en épis allongés au sommet des tiges. Longue période de floraison automnale.

Exposition : soleil ou mi-ombre

Rusticité (-10 à -12 °C) hauteur 60 à 80 cm  et larguer 60 cm

 



Bleu ciel – Rosmarinus officinalis « Boule » – automne

Feuilles persistantes linéaires, gris- vert, rameaux argentés. Variété à port étalé. Végétation dense et remarquablement vigoureuse formant un couvre-sol puissant. La plante forme d'abord une large boule étalée, puis les branches continuent leur développement latéral en se marcottant. Les rameaux peuvent aussi retomber en longue cascade le long d’un talus ou au-dessus d'un mur. Fleurs bleu ciel picoté de mauve. La floraison abondante en automne remonte souvent au printemps, d'une manière irrégulière d'année en année selon les conditions de froid et de sécheresse.

Exposition : soleil

Rusticité (-12 à -15 °C) – hauteur 60 cm  et larguer 3 m et +



Source et crédit photos : Olivier Filippi http://www.jardin-sec.com/jardin-sec_web/fr/index.awp



LECTURE


L’émouvante beauté des feuilles



   

L’émouvante beauté des feuilles

de Gérard Jean, aux éditions Ulmer

Les feuilles font partie des plus jolies choses que nous offre la nature

 

Elles sont partout et nous finissons par ne plus y faire attention. Dans ce livre, Gérard Jean a choisi les plus belles feuilles de son jardin botanique et les a photographiées à la meilleure saison dans de subtiles lumières. Cela fait 50 ans qu'il est à la recherche des plus touchantes. Il présente dans ce livre pas moins de 150 variétés différentes que vous pourrez cultiver dans votre jardin et donne de précieux conseils de culture pour qu'elles soient toujours plus belles.

Pour feuilleter quelques pages, consulter en détail le sommaire et commander :

http://www.editions-ulmer.fr/editions-ulmer/l-emouvante-beaute-des-feuilles-493-cl.htm


 


SORTIES-BALADES


Salon de l'Ecologie, Conférences les Cafés de la Biodiversité, les journées de l'Arbre de la Plante et des Fruits, les Sorties des écologistes de l'Euzières































 

Le salon de l’Ecologie, du 5 au 7 novembre à Montpellier

7ème édition   Thème 2015 : Le grand retour de la Nature

Le Salon de l’Écologie est un événement annuel organisé par les étudiants en seconde année du Master IEGB (Ingénierie en Ecologie et Gestion de la Biodiversité) de l’Université de Montpellier. En 2015, le thème de cet événement porte sur « le grand retour de la nature ». Ce salon est éco-responsable et bénéficie du label Ecofest  depuis 2013.

Le vendredi 6 novembre, journée étudiante

Le 7 novembre, la journée et soirée grand public : Animations, conférences, expo photo

Toutes les infos : http://www.salon-ecologie.com/

Conférences, Les Cafés de la biodiversité à Montpellier

Tous les premiers jeudis du mois, d’octobre à juin, à 20h00, Brasserie Le Dôme, 2 avenue Georges Clemenceau, 34000 Montpellier

Les thèmes les plus importants en matière de diversité biologique sont présentés par les meilleurs spécialistes de la biodiversité travaillant à Montpellier ou ailleurs en France. Des questions locales aux enjeux planétaires, de l’agro-biodiversité montpelliéraine à la forêt tropicale, des parasites aux baleines bleues. Des rencontres interactives : une courte présentation, suivie d’échanges entre l’intervenant et la salle, puis de discussions au gré des envies des participants.

5 novembre 2015 : Vincent Devictor (CNRS) - Sommes-nous enfin devenus maîtres de la nature ? Exceptionnellement les Cafés se tiendront Café Marceau, 6 cours Gambetta

3 décembre 2015 : Thiphaine Chevallier (IRD) - La vie cachée des sols

Toutes les infos :

http://www.gred.ird.fr/cafes-de-la-biodiversite

www.facebook.com/cafes.biodiversite







Les journées de l’Arbre, de la Plante et des Fruits par les Dimanches Verts. Les 27, 28, 29 novembre 2015 à St Jean du Gard

Thème 2015 : Fruits lianes et Légumes racines

Vendredi 27 novembre 2015 à 20h30 / Conférence-débat du Dr Michel de Lorgeril (médecin et chercheur en nutrition au CNRS) « Le nouveau régime méditerranéen Pour protéger sa santé et la planète »

Samedi 28 et dimanche 29 novembre 2015 (9h30-19h) / Expo-vente

Tarif : P.A.F. : 4€ / 2 jours : 6€ / GRATUIT pour les – de 12 ans.

Tarif réduit : 3€ (chômeurs, handicapés, minimas sociaux, étudiants)

Exposants : 25 à 30 pépiniéristes

45 à 50 producteurs et transformateurs

30 à 35 artistes et artisans s’inspirant du végétal

30 à 35 associations (environnement, nature, patrimoine)

 

Toutes les infos :

http://www.dimanchesverts.org/

 






Les Ecologistes de l’Euzières proposent :

Samedi 14 novembre : À la découverte d’une production de safran (SB) Sur une exploitation labellisée Agriculture Biologique et Production Sud de France, nommée le safran de Bize. L’animation aura comme thème la découverte d’une production de safran, de la cueillette au séchage. Après un petit film de 10 minutes, nous mettrons la main à la pâte en allant récolter quelques fleurs pour finir par une explication sur les méthodes de séchage... RV : 10h à Bize-Minervois (34). Prévoir pique-nique.

Samedi 05 décembre : Le naturaliste en pantoufle (Montpellier main verte) Dans un petit parc urbain, les êtres vivants les plus communs sont des éléments importants de la biodiversité. L'opération "Main verte" est un programme d'animations gratuites de la Ville de Montpellier. Inscription obligatoire au Passe-Muraille, 04 67 06 96 04 RDV 10h 30 à l'entrée du Jardin de la Reine. Durée 2 heures.

Toutes les infos :

 http://www.euziere.org/wakka.php?wiki=CaLenDrier




PHOTOS


En ce moment aux Jardins du Redounel...




Les premières feuilles tombent

Les fruits de la glycine, en fond miscanthus et cotinus coggygria

Euonymus europaeus ou fusain d'Europe

Les couleurs et fleurs des graminées à l'automne

Panicum virgatum

Vert, le cupressus sempervirens et jaune d'or le punica granatum


LE SAVIEZ-VOUS ?


Faire son compost, pas si compliqué !


















 

Faire son compost, pas si compliqué !

Dans quoi faire le compost ?

Le silo couvert est plus approprié dans notre région afin de pouvoir gérer au mieux le taux d’humidité. Il sera placé à l’ombre ou la mi-ombre.

Vous pouvez contacter votre mairie, certaines communautés de commune en proposent à des tarifs intéressants et certaines grandes agglomérations les offrent à leurs résidents.

Dans le commerce vous trouverez des versions en plastique, en bois, en acier galvanisé

Vous pouvez aussi les réaliser vous-même aves des palettes récupérées par exemple.

Quoi mettre dans le compost ?

« Un peu de tout » en mélangeant systématiquement le compost dès que l’on fait un apport.

Il est tout de même préférable d’équilibrer les apports ainsi : environ un volume de matière  carbonée pour deux volumes de matière azotée.

Les déchets "carbonés" sont secs et structurants (essentiellement, des déchets de jardin, plutôt ligneux, carton brun, essuie-tout) et les déchets "azotés" sont humides, mous et parfois verts (déchets de cuisine, tontes, feuilles fraîches).

Sont à éviter : huile, plantes malades, papier glacé ou avec beaucoup d’encre.

Plus les déchets sont coupés en petits morceaux, plus le processus de décomposition sera rapide.

Pour que tout ce passe bien il faudra veiller à l’aération, en mélangeant à chaque apport (placer une fourche à coté de votre composteur), en le retournant régulièrement. Il faudra être attentif à l’humidité qui doit être présente, mais sans excès.

Quelques indices :

Le compost est froid, brillant, collant et odorant, il y a des petites mouches : il y a un excès d’eau, brassez et incorporez des déchets « carbonés »

Le compost est chaud avec des paquets qui se défont, il ne se passe pas grand chose : il est trop sec, brassez et arrosez en même temps, puis veillez à apporter un peu plus de déchets "azotés"

Les branchages se décomposent plus lentement, vous pouvez les fragmenter avant de les placer dans le compost

Quand utiliser le compost ?

Lorsque le compost est mûr, il est prêt à être utiliser. A ce stade il doit présenter une couleur brune à noire, dégager une odeur d’humus forestier et ne présenter plus aucun morceau reconnaissable. Il faudra compter environ 9 mois à un an.

Comment utiliser le compost ?

Il va de façon générale améliorer la structure et la fertilité du sol

Dans le potager, il peut être largement utilisé pour réactiver et entretenir la vie du sol. Il sera incorporé par griffage (environ 3 kg / m2 dans les 5/10 premiers cm) ou placé en paillis au pied des légumes à fruits.

Au jardin d’ornement, au moment de la plantation  (20 % dans le trou de plantation) ou en surface (2 cm) au pied des plantations

En paillis pour protéger le sol (3 à 5 cm sans mélanger)

Il sera utilisé aussi pour enrichir et  « réanimer » la terre des plantes en pot, qui a tendance à vite s’épuiser.


 Le compost pour piéger le carbone ? (source revue Silence N°439)

« Une étude réalisée en Californie montre que la réalisation de compost à grande échelle par la collecte sélective des ordures et leur épandage dans les champs est très efficace. En épandre sur 5 % de la surface des pâturages de l’Etat permettrait d’emmagasiner chaque année l’équivalent de ce qui est émis par les industries agricoles et forestières : 8 tonnes équivalent CO2par an et par hectare. Conséquences secondaires : l’augmentation du taux de matière organique diminue considérablement les besoins en eau et augmente la production d’herbe »

 

Guide « Utiliser ses déchets verts et de cuisine au jardin » par l’ADEME :

http://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-utiliser-dechets-verts-et-cuisine-au-jardin.pdf
Illustration dessin : ADEME

Site à consulter :

Réduisons nos déchets : http://www.reduisonsnosdechets.fr/particuliers/je-passe-laction/je-fais-du-compost

Lecture :

Compost et paillis – Editions Terre Vivante : http://boutique.terrevivante.org/librairie/livres/200/jardin-bio/conseils-d-expert/458-composts-et-paillis.htm

Je réussis mon compost et lombricompost – Editions Terre Vivante :

http://boutique.terrevivante.org/librairie/livres/164/jardin-bio/facile-et-bio/458-je-reussis-mon-compost-et-lombricompost.htm





Voir aussi : Liste des Bulletins