Le Bulletin de Gecko


Voir aussi : Liste des Bulletins



Bulletin N°7/8 - Juillet /Août2014



JARDINAGE


Les conseils




















 

Potager

Juillet et août

Semis en terre : chicorées frisées et scarole, chicorée sauvage, laitue d’automne, haricot (mangetout et filet), haricot nain (pour récolte début septembre), mâche (à grosse graine), pois (variété hâtive), radis d’hiver, courgette, carotte, chou chinois, navet, radis, radis d’hiver, le persil et la roquette.

Plantation en pleine terre : chicorée frisée et scarole, chou d’hiver, chou-fleur (hâtif), fraisier, laitue, poireau, ail, échalote, oignon.

Transplantation : poireau, scarole plate d’automne.

Récolte : pomme de terre et oignon. Pour les oignons les feuilles jaunies annoncent leur arrachage. Puis laissez les environ deux jours au soleil, coupez les racines avant de les stocker.

Les haricots peuvent être buttés pour une meilleure production.

Août

Buttez les poireaux plantés en juillet et en planter de nouveaux.

En ce qui concerne les fraisiers, vous pouvez récupérer les plus beaux stolons, puis les planter dans une terre souple et enrichie de compost bien mûr.

Vous pouvez ombrer les légumes qui viennent d’être plantés à l’aide d’une cagette à l’envers, pendant quelques jours.

Les aromatiques vont avoir tendance à monter en graine et ne plus produire de feuillage, donc pensez à couper les fleurs inutiles en les pinçant pour retarder la formation des graines.

En vrac :

Pomme de terre, surveillez le mildiou sur les feuilles de façon à les couper rapidement.

Pour le chou, placez des collerettes en carton au pied des choux pour éviter la ponte de la mouche, écrasez les œufs et jeunes chenilles des piérides (un petit papillon blanc) avant qu’ils ne dévorent le feuillage.

Les légumes plantés en racines nues comme les poireaux, choux, chicorées ou fraisiers, apprécient d’avoir les racines coupées d’un tiers, pralinées juste avant la plantation. Le pralin est un mélange de terre, compost et d’eau de la consistance d’une pate à crêpe. Il est parfois nécessaire de couper également quelques feuilles.

Vous trouvez de grosses larves blanches dans le compost, ce sont certainement des larves de cétoines dorées qui sont utiles car elles consomment des débris végétaux en décomposition. Il ne faut pas les confondre avec les larves du hanneton qui consomment des racines d’arbustes et d’arbres et pour les adultes des feuilles. Vous ne trouverez jamais de larves de hannetons dans un compost. Pour voir des larves et adultes des deux insectes :http://www.guidescomposteurs.com/article.php?RefArticle=29 En revanche la cétoine à l’état adulte, apprécie énormément les étamines des roses, dans ce cas placer au loin des fruits mûrs, elles délaisseront les roses pour ce festin.

Si le temps est très sec, les punaises peuvent envahir votre potager et causer des dégâts, alors la meilleure solution est de collecter à la main les adultes et d’écraser les pontes placées sous les feuilles.


Jardin ornemental

Les rosiers souffrent parfois durant l’été, surtout s’il est bien sec. Apportez à leur pied un épais paillage enrichi de compost. Vous pouvez, pour les rosiers qui ne refleurissent pas à l’automne, tailler les fleurs fanées.

Le mois d’août est une bonne période pour bouturer ne nombreuses plantes, de nombreux arbustes (notamment les persistants), rosiers, grimpantes, etc…

Les boutures en août se pratiquent généralement sur les pousses aoûtées. (Se dit d'un rameau qui, après avoir été initialement herbacé, a pris la couleur et la dureté du bois)

Pour aller plus loin, le livre « Je multiplie les plantes au jardin » aux Editions Terre Vivante - http://boutique.terrevivante.org/librairie/livres/149/jardin-bio/facile-et-bio/458-je-multiplie-les-plantes-du-jardin.htm

Tailler les fleurs fanées

C’est le moment de diviser les iris (de mi-juillet à mi septembre)

Vos iris ne fleurissent plus, vous souhaitez en déplacer dans votre jardin, suivez les conseils de la Société Française des iris et plantes à bulbes : http://www.iris-bulbeuses.org/faq/iris-division.htm

Vous pouvez aussi récolter de nombreuses graines dans votre jardin, soit les semer directement dans un autre endroit de votre jardin, soit les conserver jusqu’au printemps à l’abri de la lumière et de l’humidité avant de les semer.

La pluviométrie à Assas du mois de juin 2014 : 25 mm



ZOOM SUR LES FLORAISONS DE SAISON


Des fleurs jusqu'en septembre !



















 

BLANCHE-Capparis spinosa  -  floraison de juin à septembre

Câprier. Feuilles caduques épaisses, vert bleuté. Rameaux épineux, sarmenteux, étalés ou retombants, rayonnant à partir d'une souche épaisse. Fleurs blanches à étamines violettes de juin à septembre. Attention, le sol doit être parfaitement drainé, pauvre et sec, l’idéal est le sommet d’un muret !

 

Exposition : soleil.

 

Rusticité (-12 à -15°) - Hauteur 0.50 m, largeur 1,50 m et plus..




CREME- Scabieuse ucranica  -  floraison mai à septembre

Feuilles semi-persistantes gris vert, finement découpées. Se ressème très facilement dans le jardin

 

Exposition: soleil, mi-ombre.

 

Rusticité (-12 à -15°) Hauteur en fleur 0.50 m largeur 0.40 m



ROSE- Indigofera heterantha  -  floraison juin à septembre

Feuilles caduques vertes et duveteuses, finement découpées en nombreuses folioles. Fleurs roses en grappes denses

Exposition : soleil.

 

Rusticité (-12 à -15°) Hauteur 1.50 m largeur 1.50 m



BLEU CLAIR Plumbago capensis  -  floraison avril à septembre

Feuilles vert clair, persistantes en climat doux. Port sarmenteux, plante pouvant être conduite en grimpante. La végétation est détruite dès -2/-4°, mais la plante repart de la souche au printemps. Choisir une situation bien abrité dans le jardin, un mur au sud..

 

Exposition : soleil.

 

Rusticité (-6 à -8°) Hauteur 2 m en fleur, largeur 1 à 2 m



BLEU CLAIR – Perovskia atriplicifolia ‘login’  -  floraison de juillet à septembre

Feuilles caduques aromatiques, gris vert, à bords légèrement dentés.

 

Exposition : soleil.

 

Rusticité (-15° et plus) - Hauteur 1 m et plus, largeur 0.60 à 0.80 m.




BLANCHE -Myrtus communis subsp. tarentina  -  juillet à septembre

Myrte qui supporte le calcaire. Feuilles persistantes très aromatiques, vert foncé. Végétation dense et compacte. Fruits bleu noir (blancs ou roses chez certaines variétés) en automne et hiver.

 

Exposition : soleil ou ombre

 

Rusticité (-10 à -12 °) Les pointes des jeunes pousses sont souvent grillées par le froid dès -6 à -8 ° C) - Hauteur 1.25 à 1.50 m, largeur : 1 m.



JAUNE ORANGE ROUGE-Lantana camara Géant  -  floraison de mai à septembre

Feuilles vertes rugueuses, persistantes en climat doux. Variété à forte végétation et croissance rapide. Peut se palisser contre une façade exposée au sud.

 

Exposition : soleil, bien abrité au sud.

 

Rusticité : la végétation est détruite dès ‑4 °C, mais la plante repart de la souche (tard au printemps, vers le mois de mai) après -6 à -8 °C (paillage impératif l’hiver)

Hauteur  2 à 3 m, largeur 2 m

 


BLEU MAUVE-Lavandula intermedia Dutch  -  floraison de juillet à septembre

Variété vigoureuse à larges feuilles gris vert, prenant des teintes violacées en hiver. Fleurs peu nombreuses mais se renouvelant longtemps.

 

Exposition : soleil.

 

Rusticité (-15° et plus) - Hauteur du feuillage 0.60m, hauteur en fleur 1 m, largeur 0.80 m à 1 m.



LECTURE


Guide des jardins -tome2 : Sud






 

«Guide des jardins – tome 2 : sud »

Auteur Michel Racine – Editions Ulmer

Avec plus de 1200 jardins à visiter, alors que la précédente édition en comptait 840, le guide de Michel Racine reflète l’extraordinaire dynamisme des jardins en France. Face à une telle vitalité, et dans le souci de rester le plus complet et le plus pratique possible, ce guide est présenté en 2 tomes : - Tome I, Nord : plus de 750 jardins - Tome II, Sud : plus de 450 jardins. La présentation de chacun des jardins est complétée par des informations pratiques mises à jour, l’indication de son intérêt artistique et historique, de son intérêt botanique, ainsi que de sa labellisation éventuelle en tant que « Jardin remarquable ». Des cartes de régions précises permettent de localiser les jardins et d’organiser ses voyages. La majorité des jardins sont illustrés par une ou plusieurs photos.

Site Editions Ulmer : http://www.editions-ulmer.fr/livre/guide-des-jardins-en-france-tome-2-sud-60-l.htm

l


SORTIES-BALADES


Escapades natures dans le Gard, Animations de la LPO, Visites guidées de l'été au Jardin des Plantes de Montpellier, Le Jardin des Sambucs en Cévennes.
































 

« Escapades nature » dans le Gard

Le conseil général du Gard vous propose plus de 180 sorties, jusqu’au mois de novembre.

Des sorties animées par des spécialistes de terrain, tout public.

Découvrez le programme 2014 : http://fr.calameo.com/read/0001238945e6d56e7f646





LPO de l’Hérault propose de nombreuses « sorties nature » en juillet et août :

Visites du jardin pédagogique de la LPO à Villeveyrac (conférence / débat « Mieux connaître la nature, pour mieux la protéger… »)

La conque aux 4 vents à Mèze (Point d’observation, jeu de piste)

Les hirondelles à Minerve

Les pattes de sel d’Ingril à Frontignan (Point d’observation, atelier)

La gardienne du vent à Vic la Gardiole

La tête en l’air à Villeveyrac (Point d’observation, dégustation)

Au pas, au trot, les oiseaux à Poussan

La lagune aux 4 vents à Frontignan (Jeu de piste)

Nuit européenne des Chauve souris Bessilles Bat Night à Montagnac (Observation des chauve souris et oiseaux nocturnes)

Pour consulter le programme en détail : http://herault.lpo.fr/agenda.htm

Pour chaque activité proposée, vous trouverez toutes les infos : date, lieu, plan d’accès, descriptif de l’activité, tarif, type de public, etc…).Réservation obligatoire.

 

« Jardin des plantes de Montpellier» (Hérault)

Les visites guidées gratuites, comme chaque année, durant la période estivale.

10 thèmes vous sont proposés :

  • Les bustes,
  • Les Plantes utiles,
  • Balade impromptue,
  • Les grands arbres du Jardin,
  • Les plantes médicinales du Jardin,
  • La Biodiversité au Jardin des Plantes,
  • Mystère et Insolite au Jardin des Plantes,
  • Le Jardin actuel dans les empreintes du Jardin d'hier,
  • La serre Martins : Biologie et géographie des plantes succulentes,
  • Présentation des plantes succulentes en fonction de leur origine géographique.

Pour le bon fonctionnement des visites, il est obligatoire de s'inscrire par téléphone, du lundi au vendredi, auprès du secrétariat au 04.34.43.36.20 (le secrétariat étant fermé au mois d'août, du lundi 28 juillet au vendredi 29 août, une permanence téléphonique aura lieu, du lundi au vendredi, de 14h à 16h au 04.34.43.36.24)

Les visites guidées musicales (payantes)
organisées par A portée d'Arts (site : http://www.aporteedarts.com/Pages/default.aspx)
Réservation oblogatoire auprès de l'OT de Montpellier
(Tél. 33 (0)4 67 60 60 60)

Programme détaillé du Jardin des Plantes à télécharger : http://www.univ-montp1.fr/patrimoine/jardin_des_plantes/manifestations

 

« Le Jardin des sambucs » - St André de Majencoules (Gard)

Un jardin pas comme les autres, dans le Parc National des Cévennes.

Un jardin pour se promener, observer, rêver, contempler, lire, déguster…le temps s’arrête, une belle parenthèse. Un jardin qui fait du bien !!

A signaler au mois d’août, les floraisons des plantes aquatiques, lotus, nénuphars etc….

Visite des jardins, restauration sur place possible, voir le site : http://www.jardinsambucs.com/?page_id=3

X


PHOTOS


Les floraisons du moment




Agapanthus et Perovskia atriplicifolia


Alcea roesa


Hémérocalle


Penstemom barbatus et Bupeurum fruticosum


Rosa chinensis "Mutabilis"

Tritoma ou Kniphofia


LE SAVIEZ-VOUS ?


Les jardins sont parfaits pour faire la sieste !

















 

La sieste, on en parle surtout l’été, parce que le temps est plus facile à maîtriser

Définition :
Repos (accompagné ou non de sommeil) pris après le repas de midi. Méridienne. Faire la sieste. Faire une petite sieste. L’heure de la sieste. Par ext. Sommeil, assoupissement. (Grand Robert)

Les différentes siestes :

  • La micro-sieste qui dure moins de 5 minutes
  • La sieste éclair qui dure entre 10 et 30 minutes
  • La sieste royale à partir d’une heure

La vraie sieste se fait dans un fauteuil, une chaise longue, une couverture, un hamac, à même le sol, dans un endroit calme, à l’ombre mais pas dans l’obscurité, les parcs et jardins s’y prêtent à merveille !

Les bienfaits de la sieste :
La sieste peut également doper notre cerveau en lui permettant de devenir plus créatif, en améliorant le fonctionnement de la mémoire, la perception, le raisonnement logique, en améliorant notre humeur. La sieste a aussi des vertus thérapeutiques sur le cœur, la pression sanguine, le niveau de stress.

Alors sans complexe faites la sieste,
sinon profitez des vacances pour l’essayer et peut-être l'adopter !


Poésie de José Maria HEREDIA (1842-1905) :

La sieste

Pas un seul bruit d'insecte ou d'abeille en maraude,
Tout dort sous les grands bois accablés de soleil
Où le feuillage épais tamise un jour pareil
Au velours sombre et doux des mousses d'émeraude.

Criblant le dôme obscur, Midi splendide y rôde
Et, sur mes cils mi-clos alanguis de sommeil,
De mille éclairs furtifs forme un réseau vermeil
Qui s'allonge et se croise à travers l'ombre chaude.

Vers la gaze de feu que trament les rayons,
Vole le frêle essaim des riches papillons
Qu'enivrent la lumière et le parfum des sèves ;

Alors mes doigts tremblants saisissent chaque fil,
Et dans les mailles d'or de ce filet subtil,
Chasseur harmonieux, j'emprisonne mes rêves.





Voir aussi : Liste des Bulletins